En bref - Iraniennes mal voilées surveillées

Téhéran — La police iranienne va renforcer à partir d'aujourd'hui la campagne menée contre les femmes mal voilées et celles qui portent une coiffure à l'occidentale, a averti hier le chef de la police de Téhéran, Ahmed Reza Radan.

«La police va agir contre celles qui portent des pantalons trop courts, des manteaux moulants, des chemises avec des marques occidentales et ont des coiffures à l'occidentale», a déclaré M. Radan, cité par l'agence centrale d'information. Nous demanderons aux personnes arrêtées de nous indiquer les endroits où elles ont acheté leurs vêtements et les salons de coiffure où elles se sont coiffées, pour les fermer», a-t-il indiqué. Il a ajouté que, dans un premier temps, les personnes arrêtées recevront un avertissement et que leur nom sera inscrit sur une liste. «En cas de récidive, il n'y aura pas de pardon», a-t-il signalé. Au début de cette campagne en avril, des milliers de femmes ont reçu des avertissements et des centaines d'autres ont été interpellées pour non-respect du code vestimentaire.

À voir en vidéo