Des plans d'attaque de l'Iran à l'étude au Pentagone

New York — Bien que la Maison-Blanche assure n'avoir aucune intention d'entrer en conflit ouvert avec l'Iran, le Pentagone a mis sur pied une équipe chargée de planifier une offensive aérienne susceptible d'être menée moins de 24 heures après le feu vert du président George Bush, rapporte le magazine The New Yorker dans sa dernière livraison.

L'équipe en question a pris ses quartiers il y a quelques mois dans le bureau du chef d'état-major interarmées, poursuit le journaliste Seymour Hersh, auteur de l'article, citant un ancien membre des services de renseignements dont l'identité n'est pas dévoilée.

D'abord centrés sur la destruction des installations nucléaires et sur un changement de régime politique, ses travaux se sont récemment orientés vers l'identification de cibles impliquées dans l'aide à la guérilla irakienne, selon un conseiller de l'Armée de l'air et un consultant du Pentagone. Interrogé sur le sujet, Bryan Whitman, porte-parole du Pentagone a répété que «les États-Unis n'envisage[aie]nt nullement d'entrer en guerre avec l'Iran.» «Suggérer le contraire est tout simplement faux, mensonger et malveillant. [...] Le président a dit publiquement à plusieurs reprises que ce pays allait coopérer avec ses alliés dans la région pour régler ces questions par des moyens diplomatiques», a-t-il souligné.

À voir en vidéo