En bref - À deux secondes d'un tir

Paris — Les Casques bleus français ont été très récemment «à deux secondes» d'un tir sur les avions de chasse israéliens qui avaient piqué sur leur position au Liban sud, a déclaré hier la ministre française de la Défense, Michèle Alliot-Marie.

«À deux secondes près, il y avait un tir contre les avions qui menaçaient ainsi directement nos forces», a expliqué la ministre à la tribune de l'Assemblée nationale. Selon elle, «une catastrophe a été évitée de justesse par nos militaires» qui avaient «enlevé les caches de la batterie de missiles», se trouvant dans les conditions «où ils doivent appliquer les tirs de légitime défense». L'incident s'est produit le 31 octobre.