Combien y a-t-il de réfugiés ukrainiens?

Un gigantesque hangar a été aménagé avec 2000 lits de camp à Korczowa, en Pologne, près du poste frontière du même nom. Ceux qui ont fui l’Ukraine sont essentiellement des femmes et des enfants.
Renaud Philippe Le Devoir Un gigantesque hangar a été aménagé avec 2000 lits de camp à Korczowa, en Pologne, près du poste frontière du même nom. Ceux qui ont fui l’Ukraine sont essentiellement des femmes et des enfants.

L’exode de réfugiés provoqué par l’invasion russe en Ukraine connaît la croissance la plus rapide en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale. Au quatorzième jour du conflit, près de 2,2 millions de personnes ont déjà fui le pays, selon le dernier comptage du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

Depuis le début de l’invasion, le 24 février, 166 000 personnes ont quitté l’Ukraine chaque jour, en moyenne. Un record de 206 915 réfugiés a été recensé lundi.

Il aura fallu six jours pour que le nombre de réfugiés atteigne 1 million, le 2 mars. La barre des 2 millions a été franchie mardi alors que les forces russes ont intensifié leurs bombardements dans plusieurs villes du pays.

Bon nombre de gens ayant fui l’Ukraine – essentiellement des femmes et des enfants – poursuivent ensuite leur route ailleurs en Europe pour rejoindre de la famille ou des amis.

Selon l’ONU, quatre millions de personnes pourraient vouloir quitter le pays pour échapper à la guerre. Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a de son côté estimé que l’Europe pouvait s’attendre à recevoir cinq millions d’exilés, si le conflit se poursuit.

« Ils bougent vers d’autres pays, ils vont vers là où ils ont des connexions, de la famille. Ce qui m’inquiète, c’est qu’on craint une deuxième vague de personnes qui auront beaucoup moins de ressources et de connexions, et qui seront d’autant plus vulnérables », a affirmé Filippo Grandi, Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés.

Déplacements vers la Pologne

 

Parmi les plus de deux millions de réfugiés, plus de la moitié a été accueillie en Pologne depuis le 24 février, dont 93 % sont des citoyens ukrainiens, ont annoncé mercredi matin les gardes-frontières polonais.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont également rendues en Russie (99 300), ainsi que dans d’autres pays d’Europe de l’Est comme la Slovaquie (153 303), la Hongrie (203 222), la Moldavie (82 762) et la Roumanie (85 444). Le HCR a aussi précisé que 235 745 personnes ont poursuivi leur route, une fois la frontière ukrainienne franchie, vers d’autres pays européens.

Dans les jours précédant le début de l’invasion, 96 000 personnes sont passées des territoires séparatistes prorusses de Donetsk et de Luhansk en Russie.



À voir en vidéo