Justin Trudeau en Europe pour rencontrer des alliés au sujet de l’Ukraine

Justin Trudeau a quitté le Canada dimanche matin, avant les réunions prévues lundi avec les premiers ministres du Royaume-Uni et des Pays-Bas sur l’intensification de la situation.  
Photo: Adrian Wyld La Presse canadienne Justin Trudeau a quitté le Canada dimanche matin, avant les réunions prévues lundi avec les premiers ministres du Royaume-Uni et des Pays-Bas sur l’intensification de la situation.  

Le premier ministre Justin Trudeau s’est envolé pour l’Europe pour rencontrer des alliés au sujet de l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

M. Trudeau a quitté le Canada dimanche matin, avant les réunions prévues lundi avec les premiers ministres du Royaume-Uni et des Pays-Bas sur l’intensification de la situation.

Dans les jours suivants, le premier ministre devrait rencontrer d’autres dirigeants à Riga, en Lettonie, à Berlin, en Allemagne, et à Varsovie, en Pologne.

Il doit également rencontrer le secrétaire général de l’OTAN et des membres des Forces armées canadiennes au cours de son voyage.

Le bureau du premier ministre a déclaré qu’il travaillerait avec ses alliés pour répondre à l’agression militaire de la Russie et aux défis humanitaires découlant du conflit, qui a poussé plus d’un million de personnes à fuir l’Ukraine depuis la fin du mois dernier.

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a plaidé pour une zone d’exclusion aérienne au-dessus de son pays et a fustigé l’OTAN pour avoir refusé d’en imposer une, avertissant que « tous les gens qui meurent à partir de ce jour mourront aussi à cause de vous ».

Mais l’OTAN a refusé, le président russe, Vladimir Poutine, ayant clairement indiqué qu’il considérerait une telle décision comme un acte hostile.

Au lieu de cela, l’alliance des nations occidentales a choisi d’envoyer des armes et du matériel défensif en Ukraine tout en attaquant l’économie russe.

Le ministre fédéral du Développement international, Harjit Sajjan, a annoncé dimanche qu’il se rendra en Suisse et en Europe de l’Est. Il rencontrera lundi à Genève des partenaires des Nations unies et des ONG afin de discuter de la réponse à la pandémie et des crises humanitaires en Ukraine et en Afghanistan avant de se rendre en Europe de l’Est.

Pour des raisons de sécurité, les lieux précis ne seront pas divulgués avant le voyage.

 

La ministre canadienne des Affaires étrangères, Mélanie Joly, s’est rendue en Europe ces derniers jours pour des réunions avec des responsables de l’OTAN et de la Commission européenne au sujet des efforts en cours pour sanctionner la Russie.

Le Canada recommande à ses ressortissants de quitter la Russie

Le Canada a appelé samedi ses ressortissants à éviter tout voyage en Russie à cause du conflit armé en Ukraine et a recommandé aux Canadiens se trouvant en Russie de quitter le pays. Dans une mise à jour de ses conseils aux voyageurs, le ministère canadien des Affaires étrangères a recommandé à ses ressortissants « d’éviter tout voyage en Russie en raison des impacts du conflit armé avec l’Ukraine, y compris la disponibilité limitée des liaisons aériennes et les restrictions sur les transactions financières ». « Si vous êtes en Russie, vous devriez partir pendant que des options commerciales sont toujours disponibles », ajoute Ottawa. Le Canada « continuera d’imposer des sanctions punitives à Poutine et aux oligarques » avait réaffirmé vendredi le premier ministre Justin Trudeau.

Agence France-Presse

 

À voir en vidéo