Dernière heure Omicron se répand comme une traînée de poudre sur la planète

Des personnes dont la file pour passer un test de dépistage de la COVID-19 à Paris.
Ludovic Marin (Archives) Agence France-Presse Des personnes dont la file pour passer un test de dépistage de la COVID-19 à Paris.

Plus de la moitié des Européens pourraient être touchés par le variant Omicron d’ici deux mois au vu du « raz-de-marée » actuel, a estimé mardi l’Organisation mondiale de la santé (OMS), deux ans jour pour jour après l’annonce du premier décès officiellement lié au coronavirus en Chine.

La pandémie continue sa progression fulgurante à travers la planète, au rythme de 2,5 millions de cas quotidiens supplémentaires ces sept derniers jours, selon un comptage de l’Agence France-Presse.

Dans ce contexte, les gouvernements doivent encore une fois faire un choix délicat entre les restrictions sanitaires, d’un côté, et la préservation de l’économie et du fonctionnement de la société en général, de l’autre.

D’autant plus que la croissance mondiale va ralentir cette année et qu’un scénario du pire n’est pas exclu sous l’effet d’Omicron, qui se répand comme une traînée de poudre sur tous les continents, accentuant la pénurie de main-d’œuvre et les problèmes logistiques, a prévenu mardi la Banque mondiale.

L’Europe en première ligne

La région Europe est celle qui enregistre actuellement le plus de cas dans le monde, avec 7 942 397 cas au cours des sept derniers jours (45 % du total mondial), suivie de la zone États-Unis–Canada (5 632 321 cas, 32 %).

« À ce rythme, l’Institute for Health Metrics and Evaluation prévoit que plus de 50 % de la population de la région sera infectée par Omicron dans les six à huit prochaines semaines », a averti le directeur de l’OMS Europe, Hans Kluge, pendant une conférence de presse.

Il ajoute que ce variant très contagieux du virus de la COVID-19 présente des mutations « lui permettant d’adhérer plus facilement aux cellules humaines et même d’infecter les personnes qui ont été préalablement infectées ou vaccinées ».

Record d’hospitalisations aux États-Unis

Les États-Unis ont dépassé mardi leur record du nombre de personnes hospitalisées atteintes de la COVID-19, avec près de 146 000 patients infectés occupant actuellement un lit d’hôpital à travers le pays, selon les données du ministère de la Santé américain. Parmi eux, près de 24 000 se trouvaient aux soins intensifs.

 

Le précédent record s’établissait à plus de 142 000 personnes hospitalisées, et avait été enregistré le 14 janvier 2021, il y a un an quasiment jour pour jour.

 

Les États-Unis font actuellement face à une impressionnante flambée de cas liés au variant Omicron. Le pays enregistre des nombres records de contaminations depuis la fin décembre. « Vous avez 17 fois plus de risque d’être hospitalisé et 20 fois plus de risque de mourir si vous n’êtes pas vacciné que si vous l’êtes », a souligné Anthony Fauci, conseiller de la Maison-Blanche sur la crise sanitaire, lors d’une audience au Sénat mardi.

 

Environ 18 500 personnes atteintes de la COVID-19 sont admises à l’hôpital chaque jour en moyenne, selon les Centres de prévention et de lutte contre les maladies. Certaines peuvent toutefois se trouver à l’hôpital pour d’autres raisons, et se révéler infectées lorsqu’elles y sont testées.

45%
C’est le pourcentage de cas dans le monde qui se trouvent dans la région Europe.

Record d’hospitalisations aux États-Unis

Les États-Unis ont dépassé mardi leur record du nombre de personnes hospitalisées atteintes de la COVID-19, avec près de 146 000 patients infectés occupant actuellement un lit d’hôpital à travers le pays, selon les données du ministère de la Santé américain. Parmi eux, près de 24 000 se trouvaient aux soins intensifs.

 

Le précédent record s’établissait à plus de 142 000 personnes hospitalisées, et avait été enregistré le 14 janvier 2021, il y a un an quasiment jour pour jour.

 

Les États-Unis font actuellement face à une impressionnante flambée de cas liés au variant Omicron. Le pays enregistre des nombres records de contaminations depuis la fin décembre. « Vous avez 17 fois plus de risque d’être hospitalisé et 20 fois plus de risque de mourir si vous n’êtes pas vacciné que si vous l’êtes », a souligné Anthony Fauci, conseiller de la Maison-Blanche sur la crise sanitaire, lors d’une audience au Sénat mardi.

 

Environ 18 500 personnes atteintes de la COVID-19 sont admises à l’hôpital chaque jour en moyenne, selon les Centres de prévention et de lutte contre les maladies. Certaines peuvent toutefois se trouver à l’hôpital pour d’autres raisons, et se révéler infectées lorsqu’elles y sont testées.

45%

C’est le pourcentage de cas dans le monde qui se trouvent dans la région Europe.



À voir en vidéo