Plus de 270 migrants secourus en Méditerranée centrale

Il y avait environ 100 et 80 personnes à bord de deux canots pneumatiques surpeuplés qui ont été secourus à environ 38 milles marins des côtes libyennes.
Photo: Giovanni Isolino Agence France-Presse Il y avait environ 100 et 80 personnes à bord de deux canots pneumatiques surpeuplés qui ont été secourus à environ 38 milles marins des côtes libyennes.

L’ONG allemande Sea-Watch a annoncé samedi avoir secouru en tout plus de 270 migrants en Méditerranée centrale dans le cadre de trois opérations de sauvetage menées depuis vendredi par son navire, le Sea Watch 3.

Le Sea Watch 3 a porté assistance à deux bateaux gonflables en détresse pendant la nuit et tôt le matin du samedi de Noël, a annoncé l’ONG sur son compte Twitter.

Il y avait environ 100 et 80 personnes à bord de ces deux canots pneumatiques surpeuplés qui ont été secourus à environ 38 milles marins des côtes libyennes, a précisé un porte-parole à l’AFP.

L’équipage du Sea Watch s’occupe désormais d’environ 270 migrants au total, après un premier sauvetage vendredi matin de 93 migrants qui se trouvaient dans les eaux internationales au sud de l’île italienne de Lampedusa.

Les équipiers du Sea Watch 3 avaient alors lancé un bateau pneumatique pour évacuer les passagers de leur bateau en bois qualifié d’« inapte à la navigation » par l’ONG.

Le Sea Watch 3 a entamé jeudi soir son « opération de Noël » pendant qu’un peu partout en Europe « l’ambiance est festive » tandis que « les gens continuent de fuir à travers la Méditerranée », selon un autre tweet.

Les bateaux des migrants, souvent en mauvais état et susceptibles de couler, se dirigent fréquemment vers Lampedusa en raison de sa proximité avec les côtes de l’Afrique du Nord.

Le Sea Watch 3 navigue au large des côtes libyennes depuis novembre 2017 et y recherche activement des bateaux en détresse.

À voir en vidéo