L’ambassadeur américain de retour à Moscou après le sommet Poutine-Biden

L’ambassadeur américaine à Moscou, John Sullivan
Photo: Kirill Kudryavtsev Agence France-Presse L’ambassadeur américaine à Moscou, John Sullivan

L’ambassade des États-Unis en Russie a annoncé jeudi le retour de l’ambassadeur John Sullivan à Moscou, après deux mois d’absence, un aboutissement du sommet entre Joe Biden et Vladimir Poutine le 16 juin.

« Je suis revenu à Moscou aujourd’hui », a déclaré M. Sullivan, dans un message publié sur Twitter par l’ambassade américaine.

Il a souligné être « prêt » à travailler avec ses collègues russes pour atteindre l’objectif de « relations stables et prévisibles entre nos pays ».

Son retour à Moscou intervient quelques jours après celui à Washington de l’ambassadeur russe aux États-Unis, Anatoli Antonov, qui a repris son poste dimanche.

Le retour des ambassadeurs russe et américain avait été annoncé le 16 juin par le président russe Vladimir Poutine, à l’issue de sa rencontre avec son homologue américain Joe Biden à Genève. L’une des rares décisions concrètes de ce sommet très attendu.

Les relations diplomatiques entre Moscou et Washington s’étaient dégradées rapidement après l’entrée en fonction en janvier de M. Biden, qui reproche notamment à la Russie des cyberattaques en série et son ingérence électorale aux États-Unis.

Conséquence : en mars, la Russie avait pris la décision de rappeler son ambassadeur Anatoli Antonov après des déclarations de M. Biden ayant comparé M. Poutine à un « tueur ».

L’ambassadeur américain, John Sullivan, avait annoncé un mois plus tard qu’il retournerait à Washington pour des consultations, ce que le Kremlin avait réclamé.

À voir en vidéo