Le président Macron ravive la bise française

Emmanuel Macron a salué deux anciens combattants de la Deuxième Guerre mondiale en leur faisant la bise. Le leader français portait un masque, mais pas les deux hommes âgés.
Photo: Michel Euler Agence France-Presse

Emmanuel Macron a salué deux anciens combattants de la Deuxième Guerre mondiale en leur faisant la bise. Le leader français portait un masque, mais pas les deux hommes âgés.

Abandonnée pour des raisons évidentes pendant la pandémie, la traditionnelle et souvent controversée bise française semble devoir effectuer un retour avec la bénédiction du président de la République.

Emmanuel Macron l’a essentiellement réhabilitée vendredi, quand il a salué de cette manière deux anciens combattants de la Deuxième Guerre mondiale.

Le leader français portait un masque, mais pas les deux hommes âgés de 98 et 99 ans. Les deux anciens combattants semblaient confortables quand le président s’est approché d’eux pour poser ses joues contre les leurs.

M. Macron a été vacciné contre le coronavirus et il a traversé une infection modérée à la COVID-19 en décembre.

Le geste de M. Macron appose le sceau d’approbation présidentiel au retour de la bise, dont l’usage avait largement cessé dans le contexte d’une pandémie qui a fait plus de 110 000 morts en France.

Mais maintenant que 60 % des adultes français ont reçu au moins une dose de vaccin, plusieurs reprennent rapidement l’habitude de faire la bise à leurs parents et amis. D’autres continuent toutefois à espérer qu’elle disparaîtra pour toujours, surtout en milieu de travail.

La bise était controversée même avant la pandémie. Certains trouvaient pénible de devoir échanger de telles accolades avec collègue après collègue, tandis que d’autres y voyaient un excellent moyen de renforcer les liens.

M. Macron a fait la bise aux deux anciens combattants en leur remettant la Légion d’honneur, la plus importante distinction du pays.

Plusieurs y ont vu un autre signe d’un lent retour à la normale. Les masques ne sont souvent plus nécessaires à l’extérieur et le couvre-feu qui demeure en vigueur sera aboli dimanche.

À voir en vidéo