Un député français meurt dans l’écrasement de son hélicoptère

L'élu de droite Olivier Dassault, fils de Serge Dassault, ancien magnat de l'aviation, était âgé de 69 ans.
Photo: Ludovic Marin Archives Agence France-Presse L'élu de droite Olivier Dassault, fils de Serge Dassault, ancien magnat de l'aviation, était âgé de 69 ans.

Le député français Olivier Dassault, un des héritiers du groupe Dassault aviation, producteur des Falcon, Mirage et Rafale, est mort dimanche dans l’écrasement de son hélicoptère près de Deauville (nord-ouest), a appris l’AFP.

Le président Emmanuel Macron a rendu hommage au député du parti de droite Les Républicains, qui était âgé de 69 ans, sur Twitter. « Olivier Dassault aimait la France. Capitaine d’industrie, député, élu local, commandant de réserve dans l’armée de l’air : sa vie durant, il ne cessa de servir notre pays, d’en valoriser les atouts. Son décès brutal est une grande perte. Pensées à sa famille et à ses proches », a écrit le chef de l’État.

Selon des sources proches de l’enquête, le pilote de l’appareil est également décédé dans l’accident qui s’est produit vers 18 h 00 locales (midi au Québec) à Touques, près de Deauville, sur la côte normande. De même source, il n’y avait personne d’autre à bord.

Delphine Mienniel, procureur de la République de Lisieux, a confirmé à l’AFP le décès de M. Dassault et du pilote et se rendait sur les lieux.

Le parquet a saisi la section des recherches de la gendarmerie des transports aériens, chargée de l’enquête.

De nombreuses personnalités ont rendu hommage au fils de Serge Dassault, ex-patron de Dassault aviation décédé en 2018 et petit-fils de Marcel Dassault, fondateur du groupe, qui était l’une des plus grandes fortunes de France.