La France revient aux heures sombres

Le taux de positivité des tests, soit la proportion du nombre de personnes déclarées positives par rapport au nombre total de personnes testées, reprend sa progression, à 4,4% contre 4,3% mercredi.
Photo: Christophe Archambault Agence France-Presse Le taux de positivité des tests, soit la proportion du nombre de personnes déclarées positives par rapport au nombre total de personnes testées, reprend sa progression, à 4,4% contre 4,3% mercredi.

Plus de 7000 nouveaux cas d’infection au coronavirus ont à nouveau été enregistrés au cours des 24 dernières heures en France, selon l’agence de santé publique, tandis que le nombre de patients en réanimation progressait considérablement pour la troisième journée de suite.

Pas moins de 7157 cas positifs ont été confirmés en 24 heures, selon le bilan quotidien publié par Santé publique France sur son site, un chiffre comparable au niveau de la veille (7017).

Suivez l'évolution de la COVID-19 au Québec

Consultez notre tableau de bord interactif.

Le taux de positivité des tests (proportion du nombre de personnes déclarées positives par rapport au nombre total de personnes testées) reprend sa progression, à 4,4 % contre 4,3 % mercredi.

Le nombre de patients atteints de la COVID-19 hospitalisés en réanimation continue d’augmenter, avec 18 personnes supplémentaires, ce qui porte le total à 464. Globalement stable autour de 400 personnes la semaine dernière, ce chiffre avait déjà augmenté de 15 mardi et de 22 mercredi. Il est toutefois très loin du pic atteint le 8 avril, avec 7148 patients de la COVID-19 hospitalisés en réanimation.

464
C’est le nombre de patients atteints de la COVID-19 actuellement hospitalisés en réanimation. Un chiffre qui continue d’augmenter, avec 18 personnes supplémentaires ces 24 dernières heures, alors qu’il était globalement stable autour de 400 personnes la semaine dernière.

En 24 heures, 21 malades supplémentaires sont décédés en France, ce qui porte le total des décès à 30 706 depuis le début de l’épidémie, ajoute Santé publique France.

Face à une économie durement frappée par la crise, le gouvernement français a présenté un plan de relance de 100 milliards d’euros (155 milliards de dollars canadiens) sur deux ans visant notamment à la création de 160 000 emplois en 2021 et devant permettre d’accélérer la transition écologique. « La France a tenu, mais elle est incontestablement affaiblie », a souligné le premier ministre, Jean Castex, en présentant à Paris ce plan d’une « ambition et d’une ampleur historiques ».

Parallèlement, le laboratoire français Sanofi a lancé jeudi les essais cliniques de phases 1 et 2 sur l’homme pour le vaccin contre la COVID-19 qu’il développe avec le britannique GSK, à la suite d’essais pré-cliniques « prometteurs ».

À voir en vidéo