Le coronavirus a fait 475 morts en Italie dans les dernières 24 heures

Désormais, ce sont près de 3000 personnes qui ont perdu la vie en Italie en raison de cette maladie, un bilan très proche de celui de la Chine (plus de 3200 morts).
Photo: Miguel Medina Agence France-Presse Désormais, ce sont près de 3000 personnes qui ont perdu la vie en Italie en raison de cette maladie, un bilan très proche de celui de la Chine (plus de 3200 morts).

La pandémie de coronavirus a tué 475 personnes en Italie dans les dernières 24 heures, le pire bilan enregistré dans un seul pays en une journée, a annoncé mercredi la protection civile.

Désormais, ce sont près de 3000 personnes (2978) qui ont perdu la vie en Italie en raison de cette maladie, un bilan très proche de celui de la Chine (plus de 3200 morts) d’où est partie la pandémie.

Les services sanitaires italiens ont enregistré 4207 nouveaux cas dans les dernières 24 heures, un chiffre là encore jamais atteint auparavant.

C’est encore la région de Milan, la Lombardie, qui paie le plus lourd tribut avec les deux tiers des décès recensés.

Mais la hausse des nouveaux cas concerne d’autres régions, notamment la Vénétie et le Piémont avec environ 500 nouveaux cas chacun, ou la Toscane avec une hausse de 300 cas.

Le précédent record sur un jour remonte à dimanche, avec 368 décès sur un jour, un total que la Chine n’a jamais connu, selon les bilans officiels.

D’autres détails suivront.