Un premier mariage homosexuel célébré en Irlande du Nord

Robyn Peoples (à gauche) et Shami Edwards sont devenues mardi le premier couple homosexuel à se marier en Irlande du Nord.
Photo: Paul Faith Agence France-Presse Robyn Peoples (à gauche) et Shami Edwards sont devenues mardi le premier couple homosexuel à se marier en Irlande du Nord.

« Voici ma femme, je peux enfin dire qu’elle est ma femme » : deux lesbiennes se sont mariées mardi en Irlande du Nord, devenant ainsi le premier couple homosexuel à pouvoir le faire depuis un changement de loi l’été dernier.

Robyn Peoples, 26 ans, et Sharni Edwards, 27 ans, se sont unies à 14 heures, heure locale (9 h au Québec) dans la ville de Carrickfergus, à côté de Belfast, alors que la nouvelle législation autorisant le mariage entre personnes de même sexe est entrée en vigueur lundi.

« C’est complètement surréaliste », a déclaré Sharni Edwards-Peoples lors de l’événement, « nous vivons littéralement un rêve, c’est incroyable ».

« Nous ne nous attendions pas à être le premier couple » homosexuel marié, c’est une « totale et heureuse coïncidence », a-t-elle ajouté, confiant que cela faisait six ans jour pour jour qu’elles étaient en couple et qu’elles souhaitaient depuis longtemps s’unir, auparavant sous la forme d’un pacte civil.

« Nous nous sommes battues si longtemps pour avoir la chance d’être considérées comme égales. Et maintenant nous en sommes là, c’est extraordinaire ! », a ajouté sa femme Robyn, remerciant « ceux qui ont participé à des manifestations et signé des pétitions » pour légaliser le mariage homosexuel en Irlande du Nord.

Les députés britanniques du parlement londonien de Westminster ont adopté en juillet une loi autorisant les mariages et pactes civils entre personnes du même sexe en Irlande du Nord, alors que le gouvernement décentralisé de cette province britannique était suspendu depuis trois ans, en proie à la paralysie après un scandale politico-financier.

Un groupe de députés nord-irlandais a bien tenté de s’opposer à cette mesure permettant à la province conservatrice de s’aligner sur le reste du Royaume-Uni, qui autorise ces unions depuis 2014, mais ils ont été déboutés en octobre.

Depuis, l’Irlande du Nord a retrouvé un gouvernement et Londres a travaillé sur le contenu de cette nouvelle loi, autorisant le premier mariage entre personnes de même sexe à avoir lieu cette semaine. Des militants et certains députés britanniques, dont le ministre en charge de l’Irlande du Nord, Julian Smith, devaient ainsi marquer le coup mardi en organisant une réception de Londres.