Russie: la police réprime une marche de soutien à Golounov

Moscou — Au lendemain de la libération-surprise du journaliste russe Ivan Golounov, qui avait suscité des espoirs d’ouverture, la société civile a renoué avec son bras de fer habituel avec le Kremlin, marqué par plus de 400 arrestations mercredi à Moscou. Les autorités n’ont pas traîné pour mettre fin à la marche organisée dans le centre de la capitale russe contre les abus de la police, qui n’avait pas reçu l’autorisation officielle de la mairie. Au moins 423 manifestants ont été interpellés, parmi lesquels plusieurs journalistes et les organisateurs de la marche, a rapporté l’ONG OVD-Info, spécialisée dans le suivi des arrestations.