Un projet de loi pour encadrer la reconstruction de Notre-Dame

Édouard Philippe a égalementnotamment annoncé le lancement d’un «concours international d’architecture sur la reconstruction de la flèche» de Notre-Dame.
Photo: Ludovic Marin Agence France-Presse Édouard Philippe a égalementnotamment annoncé le lancement d’un «concours international d’architecture sur la reconstruction de la flèche» de Notre-Dame.

Un concours international d'architecture va être lancé pour la reconstruction de la flèche de Notre-Dame, détruite dans l'incendie qui a ravagé lundi la cathédrale, a annoncé mercredi le premier ministre français Édouard Philippe.

Le concours « permettra de trancher la question de savoir s'il faut reconstruire une flèche » à l'identique ou s'il faut une nouvelle flèche adaptée aux techniques et aux enjeux de notre époque», a-t-il annoncé, à l'issue d'un conseil des ministres consacré exclusivement à la reconstruction de la cathédrale.

La flèche du XIXe siècle de Viollet-le-Duc, haute de 93 mètres, construite en bois et recouverte de plomb, s'est effondrée dans l'incendie, une image qui a marqué les esprits.

Ce concours sera inscrit dans un projet de loi « Notre-Dame », donnant un cadre légal à la souscription nationale pour la reconstruction, et prévoyant également des réductions d'impôt majorées.

Le projet de loi accordera aux particuliers qui effectueront un don « une réduction de leur impôt sur le revenu de 75 % jusqu'à 1000 euros (1500$) et de 66 % au-delà ». Les entreprises, elles, bénéficieront des réductions d'impôts habituelles pour le mécénat, a précisé le premier ministre.

Il a précisé que le coût total du chantier, que le chef de l'État veut voir achevé dans les cinq ans, n'était pas encore évalué.