Signature d’un accord historique pour les pays de la mer Caspienne

Aktaou — Les chefs d’État de la Russie, de l’Iran, du Kazakhstan, de l’Azerbaïdjan et du Turkménistan ont signé dimanche un accord historique définissant le statut de la mer Caspienne. Réunis dans le port kazakh d’Aktaou, les cinq pays qui bordent la Caspienne se sont entendus sur le statut de cette étendue d’eau, en plein vide juridique depuis la dissolution de l’Union soviétique. Le nouvel accord ne devrait pas mettre fin à toutes les disputes concernant cette mer fermée. Il devrait toutefois aider à apaiser les tensions existant de longue date dans la région, qui recèle de vastes réserves d’hydrocarbures, estimées à près de 50 milliards de barils de pétrole et près de 300 000 milliards mètres cubes de gaz naturel.