Côtes marocaines: le corps de seize migrants repêchés

Nador — Les corps de 16 migrants ont été repêchés samedi au large des côtes marocaines, dans le bras de mer avec l’Espagne qui fait l’objet d’une recrudescence des tentatives de traversée depuis le début de l’année. Quinze des victimes sont originaires d’Afrique subsaharienne et la seizième est de nationalité marocaine, a indiqué dimanche à l’AFP une source médicale à la morgue de Nador, ville du nord-ouest du Maroc, où se trouvent les corps. La découverte de ces derniers corps intervient alors que la route « espagnole » est de plus en plus empruntée par les migrants subsahariens qui tentent d’atteindre l’Europe. Les enclaves espagnoles de Melilla et de Ceuta sont les deux seules frontières terrestres entre l’Afrique et l’Union européenne, et des accès privilégiés pour l’immigration clandestine.