Ukraine: vague d’indignation après le meurtre d’une avocate

Kiev — Le meurtre d’une avocate qui militait pour la défense des droits de l’homme a suscité de vives protestations en Ukraine où le chef de la diplomatie a qualifié cette affaire de « défi pour l’État ». Le corps d’Iryna Nozdrovska a été découvert lundi dans une rivière près de Kiev, alors que l’avocate de 38 ans était portée disparue depuis plusieurs jours. La police ukrainienne a indiqué dans un communiqué qu’elle avait ouvert une enquête pour « meurtre prémédité ». Cet assassinat a provoqué de vives réactions sur les réseaux sociaux où des appels à manifester ont aussitôt circulé. Plus d’une centaine de personnes se sont rendues devant le siège de la police régionale, scandant « Honte ! » et réclamant justice. Il s’agit d’un « défi pour l’État et d’un test de la capacité de la société de protéger ses femmes militantes et d’assurer la justice » en général, a déclaré sur Twitter le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Pavlo Klimkine.