Le roi de Jordanie offre un tableau de Jérusalem au pape

Cité du Vatican — Le roi Abdallah II de Jordanie, reçu mardi par le pape François, lui a offert un tableau représentant la vieille ville de Jérusalem, où figurent le dôme du Rocher et l’église du Saint-Sépulcre dominée par sa croix. « Mon cher ami et frère », a déclaré le roi en saluant le pape au début de leur entretien, dans un climat amical. Le pape s’était rendu en Jordanie en mai 2014 dans le cadre d’un voyage au Moyen-Orient qui l’avait ensuite conduit à Jérusalem. Il avait alors appelé au « libre accès » de tous les croyants — juifs, musulmans et chrétiens — aux lieux saints. Le gouvernement de Jordanie, pays gardien des lieux saints musulmans à Jérusalem, a qualifié de « violation du droit international » la récente décision du président américain, Donald Trump, de reconnaître la Ville sainte comme capitale d’Israël.

1 commentaire
  • Marcel (Fafouin) Blais - Abonné 20 décembre 2017 05 h 43

    Bref !

    « Il avait alors appelé au « libre accès » de tous les croyants — juifs, musulmans et chrétiens — aux lieux saints. » (AFP)

    De cet « appel », compréhensif ou autrement d’étonnement, il est bien de se rappeler qu’Israël favorise une politique d’ouverture en matière d’accessibilité « aux lieux saints », et ce, moyennant des mesures de sécurité susceptibles de contrer certains types de débordement dont ceux liés au monde de la violence gratuite !

    Bref ! - 20 déc 2017 -