Un ex-comptable d’Auschwitz en prison

Photo: Philipp Schulze / Pool / Associated Press Oskar Gröning

Berlin — La justice allemande a pris mercredi la décision sans précédent d’ordonner l’incarcération d’un nonagénaire, Oskar Gröning, un ancien comptable du camp d’extermination d’Auschwitz, pour qu’il purge sa condamnation à quatre ans de prison. Aujourd’hui âgé de 96 ans, Gröning fait partie des tout derniers anciens nazis à avoir répondu de leurs actes devant les tribunaux, plus de 70 ans après la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Aucun des plus vieux d’entre eux n’est actuellement derrière les barreaux. En 2015, il avait été condamné, dans le cadre d’une vague de procès tardifs, à quatre ans de prison pour « complicité » dans le meurtre de 300 000 juifs. L’homme avait alors présenté ses excuses et déposé aussi un recours contre sa condamnation, confirmée l’an dernier par la Cour fédérale et devenue définitive. Mercredi, la justice a estimé qu’il était désormais en mesure d’être incarcéré.