Macron amorce sa tournée en Afrique

Paris — Décidé à redresser l’image et l’influence française en Afrique, Emmanuel Macron entame lundi sa première tournée sur le continent — Burkina Faso, Côte d’Ivoire et Ghana — pour moderniser les relations franco-africaines, recentrées sur l’entrepreneuriat, la jeunesse et l’éducation. Il devra convaincre une jeunesse africaine de plus en plus hostile à la présence française sur le continent, sur fond de menace terroriste persistante au Sahel que les troupes françaises installées dans la région ont du mal à combattre et de flux migratoire croissant que l’Europe veut endiguer. Pour montrer qu’il appartient à une nouvelle génération, éloignée du passé colonial, Macron parlera surtout partenariat économique, entrepreneuriat, éducation, sport et énergies renouvelables, plutôt que d’aide au développement.