Découverte d’un sous-marin allemand de 14-18

Bruxelles — L’épave d’un sous-marin allemand de la Première Guerre mondiale a été découverte en mer du Nord, au large de la côte belge, dans un état de conservation rare, laissant penser qu’elle renferme encore les corps de tout l’équipage, soit 23 hommes. La découverte, révélée mardi par les autorités de Flandre occidentale et l’expert belge qui en est à l’origine, Tomas Termote, a été qualifiée d’inédite par les médias belges. C’est cependant la 11e fois qu’un sous-marin allemand de la guerre de 1914-1918 est retrouvé au large de la Belgique, qui fut une zone de combats intenses avec les alliés, face à l’Angleterre. Mais jamais un bâtiment militaire d’une telle taille — 27 mètres de long, en partie amputé à l’avant —, et ainsi conservé, avec toutes les écoutilles encore fermées, n’avait été observé, a raconté M. Termote. « On pensait que toutes les grandes épaves avaient été découvertes, c’est une surprise totale », a expliqué cet archéologue de profession.