Sondage sur les 100 jours de Macron

Photo: Kerstin Joensson Associated Press

Paris — Trois mois après l’entrée en fonction du président Emmanuel Macron, un Français sur deux (50 %) estime qu’il est trop tôt pour se prononcer sur son action, mais 36 % la jugent déjà « décevante », selon un sondage Elabe publié mercredi. Seules 14 % des personnes interrogées estiment l’action du chef de l’État « satisfaisante », selon cette enquête pour BFMTV. L’image du chef de l’État se dégrade par rapport au mois de juillet. Si 73 % des Français le jugent dynamique, c’est 11 points de moins que le mois dernier. 60 % (-8) des personnes interrogées pensent qu’il « veut vraiment changer les choses » et 54 % (-5) qu’il est « capable de réformer le pays ». L’image du premier ministre Édouard Philippe reste peu structurée. 57 % le jugent dynamique et 55 % pensent qu’il « veut vraiment changer les choses », mais 47 % seulement le croient « capable de réformer le pays ». Enquête réalisée en ligne les 22 et 23 août auprès de 1004 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.