Albanie: le premier ministre en route vers un deuxième mandat

Tirana — Le premier ministre socialiste, Edi Rama, fonçait vers un deuxième mandat lundi au terme des législatives de dimanche en Albanie, qui lui offrent la chance d’être celui qui ouvrira les négociations d’adhésion à l’Union européenne. Selon les résultats préliminaires portant sur 80 % des bureaux de vote, les socialistes remportaient 49 % des suffrages, tandis que leurs principaux rivaux du Parti démocratique (centre droit) recueillaient moins de 30 % des voix. Le Mouvement socialiste pour l’intégration, le parti faiseur de rois en Albanie, était bien placé pour obtenir 15 % des voix. Edi Rama, 52 ans, un artiste peintre au pouvoir depuis 2013, semble assuré de disposer une majorité absolue au Parlement, fort de 140 sièges, permettant par conséquent aux socialistes de gouverner seuls. La participation, moins de 50 %, a été l’une des plus faibles enregistrées lors d’une élection en Albanie depuis la chute du communisme au début des années 1990.