Seule une fraction de demandeurs d’asile «relocalisés»

Bruxelles — Quelque 16 300 demandeurs d’asile arrivés en Grèce et en Italie ont été répartis dans d’autres pays de l’UE depuis fin 2015, dans le cadre d’un plan qui prévoyait la « relocalisation » de dix fois plus de personnes, selon des chiffres publiés mercredi par la Commission européenne. Le plan européen adopté en septembre 2015, qui fixait l’objectif de répartir en deux ans 160 000 personnes au total, a été appliqué au ralenti par les pays de l’UE, la Hongrie et la Slovaquie le contestant même devant la justice.

À voir en vidéo