Près de 100 migrants secourus au large de Chypre

Membre de l’Union européenne, l’île de Chypre est située à seulement 100 km de la Syrie en guerre, mais n’a jusqu’ici pas enregistré d’afflux massif de réfugiés.
Photo: Iakovos Hatzistavrou Archives Agence France-Presse Membre de l’Union européenne, l’île de Chypre est située à seulement 100 km de la Syrie en guerre, mais n’a jusqu’ici pas enregistré d’afflux massif de réfugiés.

Nicosie — Près de 100 migrants, dont des dizaines d’enfants, ont été secourus mercredi au large des côtes chypriotes près d’un complexe touristique de Paphos, ont indiqué les autorités de l’île.

Quatre-vingt-douze personnes, dont 18 femmes et 46 enfants, se trouvaient à bord du bateau de pêche qui s’est échoué sur la côte ouest de Chypre, selon la police.

Leur nationalité n’était pas claire dans l’immédiat, a affirmé un responsable de la police, précisant que les migrants étaient interrogés.

Ce sont des pêcheurs de la zone de Paphos qui ont alerté les services de secours. Les migrants ont pu être ramenés sains et sauf sur la côte après le naufrage de leur embarcation, ont indiqué les autorités.

Selon un média local, les migrants ont affirmé à la police être partis de Turquie et avoir payé quelque 4000 $US (5350 $CA) pour rejoindre Chypre.

Ils devraient être conduits dans un centre d’accueil près de la capitale Nicosie.

Membre de l’Union européenne, l’île de Chypre est située à seulement 100 kilomètres de la Syrie en guerre, mais n’a jusqu’ici pas enregistré d’afflux massif de réfugiés.

La zone côtière de Paphos a toutefois été utilisée par des trafiquants opérant depuis la Turquie. Entre septembre et novembre, plus de 200 migrants syriens ont ainsi été secourus dans des circonstances similaires et au moins 93 personnes en février.