Norvège: Breivik n’est pas traité de manière « inhumaine »

Oslo — Le néonazi Anders Behring Breivik, auteur d’une tuerie qui a fait 77 morts en 2011, n’est pas traité de manière « inhumaine » en prison, a jugé mercredi la justice norvégienne, infirmant la condamnation inattendue de l’État norvégien l’an dernier. « Breivik n’est pas et n’a pas été victime de torture ou de traitement inhumain ou dégradant », a indiqué la Cour d’appel d’Oslo dans un communiqué. Dans un jugement de 55 pages, les trois magistrats ont estimé que l’isolement de Breivik depuis cinq ans et demi était justifié par sa dangerosité et par les risques de violences dont il pourrait faire lui-même l’objet. L’extrémiste de 38 ans va interjeter appel devant la Cour suprême.