État d’urgence énergétique en Ukraine

Kiev — L’Ukraine a décrété mercredi l’état d’urgence énergétique, qui pourrait s’accompagner de délestages électriques, à la suite du blocage depuis deux semaines par les ultranationalistes d’une voie ferrée reliant l’est, producteur de charbon, au reste du pays. Kiev continue d’acheter un type particulier de charbon qui ne se trouve que dans l’est séparatiste du pays, prorusse, et qui est nécessaire au fonctionnement des centrales ukrainiennes. Ce flux s’est poursuivi en dépit du conflit entre les séparatistes prorusses et l’armée ukrainienne qui a coûté la vie à plus de 10 000 personnes. Les ultranationalistes ukrainiens justifient leur action en estimant que Kiev ne devrait pas commercer avec des rebelles qui s’efforcent à leurs yeux d’établir leur fief près de la frontière avec la Russie. Les responsables pro-occidentaux à Kiev ont écarté la possibilité de lever le blocage de la voie ferrée, redoutant la réaction d’une large partie de la population acquise à la cause des protestataires.