Paris pour un «meilleur encadrement» des armes à feu

Paris — Le ministre français de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a appelé vendredi l’Union européenne à un « meilleur encadrement » de la circulation des armes à feu dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. « Nous devons avancer » et « être fermes » sur l’adoption par le Parlement européen d’une nouvelle directive sur les armes à feu, a insisté le ministre qui recevait le Britannique Julian King, nouveau commissaire européen en charge de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme. Les États membres de l’UE se sont mis d’accord en juin sur un renforcement des règles de contrôle des armes à feu au terme d’une négociation difficile. Mais l’adoption définitive de la directive requiert désormais un vote favorable du Parlement européen. Pour M. Cazeneuve, il s’agit de « permettre un meilleur encadrement et une meilleure traçabilité des armes à feu au niveau européen », une priorité de la France.