Brexit: le gouvernement divisé, l’échéancier toujours flou

Londres — Les déclarations des ministres se multiplient, mais l’avenir reste toujours aussi flou : trois mois après le Brexit, la confusion règne sur les intentions d’un gouvernement divisé et l’échéancier du divorce entre le Royaume-Uni et l’UE. Dernier à se risquer sur la date du début des négociations de sortie de l’UE, le chef de la diplomatie, Boris Johnson, a avancé « début 2017 ». « Nous discutons avec nos amis et partenaires européens dans l’objectif d’envoyer la lettre de l’article 50 au début de l’année prochaine », a-t-il dit jeudi à la chaîne Sky News. Il a été rapidement recadré par un porte-parole de la première ministre, Theresa May : « la position du gouvernement n’a pas changé, nous ne déclencherons pas l’article 50 avant la fin 2016 et nous utiliserons ce temps pour préparer les négociations ». Ce flou agace les partenaires européens.

À voir en vidéo