La controversée loi travail définitivement adoptée

Paris — La réforme du droit du travail en France, à l’origine de plusieurs mois de manifestations, a été considérée jeudi comme officiellement adoptée, aucune motion de censure n’ayant été déposée à l’Assemblée nationale contre le gouvernement, a annoncé le président de l’Assemblée Claude Bartolone. Le premier ministre socialiste Manuel Valls a salué sur Twitter « un grand pas pour la réforme de notre pays : plus de droits pour les salariés, plus de visibilité pour nos PME, plus d’emplois ». Mais l’opposition de droite ainsi que de l’extrême gauche ont annoncé leur intention de saisir le Conseil constitutionnel sur la validité de cette loi. De leur côté, des syndicats ont promis de reprendre la mobilisation le 15 septembre.