La France observe un moment de silence en mémoire des victimes de Nice

Une minute de silence a été observée à Nice où a eu lieu l’attentat au camion.
Photo: François Mori Associated Press Une minute de silence a été observée à Nice où a eu lieu l’attentat au camion.

Nice — La France a observé lundi un moment de silence à la mémoire des 84 personnes qui ont été tuées à Nice la semaine dernière.

Des dizaines de milliers de personnes se sont ainsi massées sur la promenade des Anglais, là où les victimes ont été massacrées jeudi soir pendant les célébrations qui entouraient la fête nationale française.

Le premier ministre Manuel Valls a été accueilli par des huées et des sifflements quand il s’est présenté sur place. Il était accompagné de la ministre de la Santé Marisol Touraine. Plusieurs participants à la cérémonie ont crié aux deux politiciens de démissionner.

Le gouvernement socialiste du président François Hollande essuie les tirs nourris de l’opposition depuis l’attentat de la semaine dernière. L’ancien président Nicolas Sarkozy a ainsi reproché au régime d’avoir été incapable de faire échec à trois attaques d’envergure depuis 18 mois.

Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a répliqué lundi en énumérant une série de mesures adoptées par le régime de M. Hollande pour renforcer la sécurité du pays.

Perquisitions

Trois des sept suspects arrêtés relativement à l’attaque de Nice ont été conduits lundi au quartier général des renseignements français à Paris et pourraient éventuellement faire l’objet d’accusations terroristes. La police a trouvé 11 téléphones cellulaires, de la cocaïne et 2600 euros au domicile de l’un d’eux, un Albanais. On ne sait toutefois rien du lien entre ce suspect et l’auteur de l’attaque, Mohamed Lahouaiyej Bouhlel.

Les autorités ont fait savoir lundi que 13 victimes n’ont toujours pas été identifiées.

Par ailleurs, l’oncle de Bouhlel affirme que son neveu a été endoctriné en moins de deux semaines par un Algérien membre du groupe armé État islamique. Sadok Bouhlel a dit que Mohamed Lahouaiyej Bouhlel a été une proie facile pour cet Algérien, qui aurait exploité le fait que Bouhlel n’avait plus de contacts avec sa femme et ses trois enfants.

M. Bouhlel a ajouté que son neveu ne priait pas, qu’il ne fréquentait pas la mosquée, et qu’il mangeait du porc.