Au moins 22 morts dans une collision de trains en Italie

Milan — Une collision entre deux trains survenue mardi dans la région de Puglia, dans le sud de l’Italie, a fait au moins 22 morts et des dizaines de blessés, selon les autorités.

Au moins deux passagers ont été retirés vivants des débris alors que l’opération de sauvetage se déroulait dans une chaleur suffocante.

« Le nombre de victimes est de 22 et il y a 43 blessés, dont trois ou quatre dans un état critique », a déclaré sur la chaîne de télévision SkyTG24 Giancarlo Conticchio, commandant de la police ferroviaire de cette région du sud-est de l’Italie.

Un autre représentant des autorités a prévenu que le nombre total de victimes ne serait pas connu tant que le site n’aurait pas été complètement fouillé.

Les deux convois, qui comptaient chacun quatre voitures, se sont heurtés vers 11 h 30, heure locale, dans une oliveraie située entre les villes d’Andria et de Corato. Ils roulaient sur une ligne ne comportant qu’une seule voie.

Une image de l’accident montre certaines voitures écrasées et jetées en bas des rails par la force de l’impact. Les médias locaux ont rapporté que les secouristes s’affairaient à extraire les victimes des décombres, dont un enfant ayant survécu à la collision.

Le premier ministre de l’Italie, Matteo Renzi, a déclaré qu’il s’agissait d’une tragédie et promis de mener l’enquête jusqu’au bout afin de déterminer la cause de cet accident.

M. Renzi a fait ces commentaires depuis Milan, mais devait retourner à Rome afin de superviser l’opération de sauvetage.

Les deux trains étaient exploités par une société ferroviaire privée, Ferrotramviaria.