Attentats: l’Espagne extrade un suspect vers la France

Madrid — Un homme qui aurait fourni les armes utilisées lors de l’attaque d’un supermarché casher de Paris l’an dernier a été extradé de l’Espagne vers la France. La police espagnole a indiqué par voie de communiqué, mardi, que le Français Antoine Denevi a été placé à bord d’un avion avec des policiers français pour rentrer en France. Il est accusé de trafic d’armes et d’explosifs, et d’avoir appartenu à une organisation criminelle. M. Denevi avait été arrêté le 12 avril à Rincon de la Victoria, une ville du sud de l’Espagne. Il a nié avoir vendu des armes aux djihadistes de Paris, mais le ministère espagnol de l’Intérieur affirme qu’il est arrivé en Espagne depuis la France après l’attaque de janvier 2015. Par ailleurs, la télévision française a diffusé dimanche une vidéo qui aurait été tournée à l’intérieur du restaurant où le djihadiste Brahim Abdeslam s’est donné la mort le 13 novembre. Les images de la chaîne TV6 montrent un homme qui entre dans le Comptoir Voltaire, qui baisse la tête et qui se couvre les yeux avant que son corps ne soit projeté vers l’avant par une explosion. L’Associated Press n’a pas pu confirmer l’authenticité de la vidéo.

À voir en vidéo