L’Église protestante de Norvège dit oui au mariage gai religieux

Photo: Ole Martin Wold / NTB scanpix via Associated Press

Oslo — L’Église protestante de Norvège, principale confession du pays scandinave, a décidé à une majorité écrasante lundi d’autoriser les unions religieuses pour les couples homosexuels, une possibilité aujourd’hui accordée dans très peu de pays. Avec 88 voix sur 115 participants, un synode réuni à Trondheim a décidé qu’une nouvelle liturgie serait développée, à côté de l’actuelle, pour permettre de consacrer les unions de couples homosexuels. À ce jour, le mariage gai religieux n’existe qu’en Suède, au Danemark et dans quelques congrégations à travers le monde anglo-saxon. Si la mesure s’appliquera à l’Église de Norvège dans son ensemble, chaque pasteur conservera le droit de refuser de telles unions. En pratique, les unions religieuses de couples homosexuels seront possibles après l’adoption de la nouvelle liturgie prévue lors d’un nouveau synode en janvier 2017. La question agite depuis des décennies l’Église de Norvège, religion d’État — jusqu’en 2017, date prévue pour une séparation — qui en 2014 représentait 74,3 % de la population norvégienne.

À voir en vidéo