Les diplomates espèrent des élections avant juillet

Paris — Les ministres des Affaires étrangères français, allemand, ukrainien et russe ont convenu jeudi de la nécessité de convoquer des élections dans l’est de l’Ukraine avant « la fin du premier semestre 2016 », a déclaré le chef de la diplomatie française, Jean-Marc Ayrault.

« Nous avons souligné l’importance de l’adoption d’une loi électorale pour la tenue d’élections locales avant la fin du premier semestre 2016 », a déclaré M. Ayrault à l’issue d’une réunion à Paris, avec ses trois homologues, consacrée au processus de paix.

« Il faut pouvoir assurer la sécurité de l’organisation des élections, nous avons besoin de sécurité sur le terrain », a toutefois tempéré son homologue ukrainien, Pavlo Klimkine, en jugeant que la réunion de jeudi n’avait pas permis « d’avancée ».

« Je ne suis pas satisfait de la façon avec laquelle Kiev et Moscou mènent les négociations », a déclaré de son côté le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, alors que son homologue russe, Serguei Lavrov, quittait la réunion la mine sombre, sans faire de déclarations.

M. Ayrault a aussi indiqué avoir appelé, avec son homologue allemand, à « la libération et l’échange de tous les prisonniers et personnes détenus illégalement d’ici au 30 avril ».

Il a aussi souligné avoir appelé les parties à fournir « sans délai » « toutes les informations pour le suivi et la vérification effective par l’OSCE du retrait de toutes les armes lourdes » dans cette région est de l’Ukraine. Les populations civiles doivent aussi avoir un accès « sans restriction » à l’aide humanitaire, a précisé M. Ayrault.

Signés en février 2015 dans la capitale bélarusse grâce à la médiation franco-allemande et en présence du président russe, Vladimir Poutine, les accords de Minsk prévoient un cessez-le-feu ainsi qu’un ensemble de mesures politiques, économiques et sociales pour régler le conflit ukrainien qui a fait plus de 9000 morts depuis bientôt deux ans. Mais les négociations sont au point mort depuis plusieurs mois.