cache information close 

Israël place 84 Palestiniens en détention sans procès en 10 jours

Ramallah — Israël a ordonné la détention administrative de 84 Palestiniens en dix jours, une mesure extrajudiciaire qui permet l’incarcération sans procès ni inculpation, a annoncé lundi le Club des prisonniers palestinien. Parmi ces 84 Palestiniens, 39 ont été arrêtés et placés en détention administrative, pour une durée allant de deux à six mois, tandis que les autres ont vu leur détention administrative prolongée. Cette mesure, héritée des lois d’urgence du mandat britannique sur la Palestine, permet à Israël de détenir des suspects sans procès ni inculpation pour six mois renouvelables indéfiniment. Ce régime est revenu au coeur de l’actualité avec l’affaire Mohammed al-Qiq, un journaliste palestinien qui a mis fin vendredi à 94 jours de grève de la faim qu’il avait entamée pour le dénoncer. L’envoyé spécial de l’ONU au Proche-Orient, Nickolay Mladenov, l’a encore évoquée récemment devant le Conseil de sécurité de l’ONU, réclamant que soit inculpée ou libérée « immédiatement » toute personne actuellement en détention administrative.