L’Allemagne réévalue la vente d’armes à l’Arabie saoudite

Ottawa — L’Allemagne examine avec soin toutes les exportations anticipées d’armes en Arabie saoudite en raison des inquiétudes sur les droits de la personne, mais elle n’annulera pas d’ententes déjà négociées. Le vice-chancelier allemand, Sigmar Gabriel, qui est aussi ministre des Affaires économiques, a affirmé que toutes les ententes sur les armes en cours de procédures entre des firmes allemandes et l’Arabie saoudite seraient examinées de près. « Nous devons désormais réévaluer la pertinence d’adopter dans l’avenir une position plus ferme envers les armements défensifs, que nous avons vendus jusqu’à ce jour à l’Arabie saoudite », a dit M. Gabriel par communiqué après les 47 exécutions du début de l’année. Un porte-parole du bureau de M. Gabriel a indiqué que le ministère avait récemment bloqué l’approbation d’exportations à l’Arabie saoudite d’« armes offensives ».