Anonymous affirme avoir saboté plus de 5500 comptes liés au groupe EI

Photo: Pierre Rennes / CC

Washington — Le groupe de piratage informatique Anonymous a affirmé mardi avoir saboté plus de 5500 comptes Twitter liés au groupe État islamique (EI) après sa déclaration de guerre aux djihadistes en réaction aux attentats de Paris.

Les Anonymous ont fait cette annonce dans un twitt au lendemain du lancement de la campagne #OpParis, destinée à cibler les sites et comptes sur les réseaux sociaux liés à EI, qui a revendiqué les attentats ayant fait au moins 129 morts et 352 blessés vendredi dans la capitale française.

« Plus de 5500 comptes du groupe EI sont désormais sabotés », affirme le message. La façon dont ces comptes ont été sabotés n’a pas été précisée.

Anonymous a publié la liste sur un forum, les affublant du mot-clic #daeshbags, en référence à l’insulte anglaise « douchebag », qui signifie raclure.

Dans une riposte apparente, un message publié via l’application de messagerie Telegram appelle les partisans de l’organisation EI à protéger leurs comptes.

« Les pirates d’Anonymous menacent […] de mener une opération majeure contre EI (idiots) », dit le message. La « déclaration de guerre » des Anonymous pourrait toutefois se révéler contre-productive et gêner l’enquête, a mis en garde lundi Olivier Laurelli, un blogueur expert en sécurité informatique.