«On n’est plus à l’abri»

Des fusillades en pleine rue, des prises d’otage, des attaques coordonnées à plusieurs endroits en ville : les attentats de Paris semblent l’oeuvre d’un groupe organisé qui s’inspire d’actes terroristes commis au cours des dernières années en Inde et en Afghanistan.

La série d’attaques du vendredi 13 à Paris vise à semer la terreur dans toute l’Europe et même en Occident, explique Stéphane Taillat, professeur à l’école militaire de Saint-Cyr, en France. « On n’est plus à l’abri, en Europe et ailleurs dans le monde », a réagi l’historien et chercheur en relations internationales, en entrevue avec Le Devoir. Au même moment, les coups de feu et les grenades se faisaient entendre dans les rues de Paris.

Le professeur se trouvait à Montréal pour assister à un colloque sur le terrorisme organisé par la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques, à l’UQAM. Il allait prendre la parole quand la nouvelle des attentats s’est répandue comme une traînée de poudre, dans la salle.

« On sent une volonté de semer le chaos, le désordre et la peur », dit le chercheur. Le mode opératoire des assaillants lui rappelle une série de 10 attentats commis sur deux journées à Mumbai, en Inde, en novembre 2008. Des attaques coordonnées contre les ambassades à Kaboul, en Afghanistan, en septembre 2011, ont seméla terreur d’une même façon.

« Il s’agit d’attentats coordonnés, on a forcément affaire à une cellule. On est loin du mythe du loup solitaire », dit Stéphane Taillat. Il note qu’Amedy Coulibaly, un des auteurs de l’attentat contre le supermarché casher à Paris en janvier 2015, dans la foulée de l’attentat contre Charlie Hebdo, avait des supérieurs. Cela laisse croire à un groupe organisé, bien présent en sol français, prêt à frapper à tout moment.

« Il ne faut pas mentir aux gens, le risque zéro n’existe pas. On ne peut rien faire contre ce qui vient de se passer », estime le spécialiste en questions militaires. Il dit souhaiter une réplique mesurée, faite dans la « dignité » et la « vérité », du gouvernement français.

M. Taillat met en garde les autorités et la population contre la tentation d’une réplique hors de proportion. À long terme, il ne sert à rien de mettre en place des mesures militaires exceptionnelles comme la suspension des libertés individuelles au nom de la sécurité, selon lui. Quant à la réponse de l’Occident contre ce qui semble une action du groupe armé État islamique ou d’al-Qaïda, il est trop tôt pour faire des prédictions, croit le professeur. Les terroristes sont partout, dans des cellules autonomes : des frappes massives en Irak ou en Syrie ou l’envoi de troupes au sol comporteraient de grands risques pour peu de chances de succès, estiment des experts.

3 commentaires
  • Cyr Guillaume - Inscrit 14 novembre 2015 03 h 27

    Personne n'est à l'abri

    C'est pourquoi nous nous devons de faire preuve d'une extrême vigilance, et d'un resserement des règles de sécurité. Ceux qui ont voter Trudeau pourraient bien le regretter sous peu...

  • Denis Paquette - Abonné 14 novembre 2015 12 h 19

    Votre hargne vous définit bien

    Ma conviction est que nous en sommes qu'au début, espérons que j'ai tout a fait tord, monsieur Guillaume, pourquoi tout mélanger, pourquoi laisser entendre que monsieur Trudeau serait moin vigilant que les vieux rabougris, quel âge avez vous, vous ne savez vraiment pas de quoi vous parlez s'il y a quelqu'un au Canada a qui je ferais confiance c'est bien a lui, ce n'est pas une affaire d'âges mais de talents, connaissez-vous quelqu'un ayant autant d'empathie, il se pourrait bien que vous en perdiez votre hargne, je m'excuse de vous parler sur ce ton, mais vous le méritez, la politique n'est pas une affaire d'hargne, mais votre hargne vous définit bien

    • Cyr Guillaume - Inscrit 14 novembre 2015 22 h 37

      Mais c'est quoi le rapport? Mon âge ne regarde que moi! Trudeau est manipulé par des gens dont vous n'avez même pas d'idée de l'influence!https://www.facebook.com/photo.php?fbid=193218161010612&set=p.193218161010612&type=3
      C'est vous qui devriez vous regarder dans le mirroir avant de faire l'apologie du fils de l'homme qui est d'ailleurs pleinement responsable de tout ceci avec sa constitution imposé. Le PLC c'est le parti des conscriptions, de la constitution, des commandites, et d'option-canada, en plus du vol référendaire monsieur! Qui plus est, il est aussi en faveur d'énergie est. Être beau et ''empathique'' avec les gens ne signifient pas nécessairement qu'on est beau à l'intérieur, et qu'on aime vraiment les gens.