La veuve de Milosevic publie ses mémoires

Belgrade — Mirjana Markovic, la veuve de Slobodan Milosevic, a publié jeudi ses mémoires dans lesquels elle décrit le défunt président serbe comme « la plus importante personnalité » de la fin du XXe siècle. Dans cet ouvrage de 900 pages en deux tomes, intitulé Mémoires, voilà comment ça c’est passé, elle relate sa relation avec Slobodan Milosevic depuis qu’ils sont tombés amoureux l’un de l’autre et jusqu’à son décès en 2006 à La Haye, où il était jugé pour sa responsabilité dans les conflits qui ont déchiré l’ex-Yougoslavie. « Il était la principale personnalité politique de la dernière décennie du 20e siècle, son nom a été mentionné tout au long de cette période plus de fois que ceux des présidents russe, américain et chinois réunis », écrit-elle. La veuve de Slobodan Milosevic avait quitté en 2003 la Serbie où elle était inculpée d’abus de pouvoir et soupçonnée de trafic de cigarettes et d’assassinat politique. Dans une interview au tabloïd serbe Alo en 2010, elle avait a annoncé qu’elle ne comptait pas revenir dans son pays.