Renforcement des contrôles

Calais — Face à une pression migratoire inégalée en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale, la France, le Royaume-Uni et la Macédoine ont pris jeudi de nouvelles mesures pour renforcer les contrôles aux frontières les plus exposées.

Par ailleurs, le ministre français de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a annoncé à Berlin, au côté de son homologue allemand, la tenue à Paris mi-octobre d’une réunion des ministres européens des Affaires étrangères et de l’Intérieur pour préparer un sommet consacré à la question migratoire en novembre à La Valette (Malte).

Un accord

 

Paris et Londres ont aussi conclu un accord pour renforcer leur coopération dans la lutte contre les passeurs qui aident les migrants à traverser la Manche, notamment en créant un « centre de commandement et de contrôle commun » à Calais, dans le nord de la France, où affluent des milliers de réfugiés désireux de rallier l’Angleterre.

De son côté, la Macédoine a décrété l’état d’urgence dans le sud du pays, confronté à un afflux de migrants en provenance de Grèce, et va engager les forces armées dans cette zone pour aider les autorités locales.

Environ 340 000 migrants sont arrivés sans visa aux frontières européennes sur les sept premiers mois de l’année, soit trois fois plus que sur la même période en 2014.

Allemagne: des heurts font 17 blessés

Berlin — Des affrontements mercredi soir entre policiers et réfugiés dans la ville allemande de Suhl ont fait 17 blessés dont 6 agents, a indiqué jeudi la police, conduisant un syndicat policier à dénoncer l’inaction des politiques face à l’afflux de migrants. Selon un porte-parole de la police locale, un homme — un Afghan selon la presse allemande — séjournant dans le foyer surpeuplé aurait déchiré quelques pages du Coran, déclenchant la colère d’une vingtaine d’autres résidents, en majorité syriens.


À voir en vidéo