La Bosnie et la Serbie se rencontrent

Belgrade — Les membres de la présidence tripartite bosnienne et le premier ministre serbe, Aleksandar Vucic, ont affirmé mercredi à Belgrade leur volonté d’améliorer les relations entre les deux pays et oeuvrer pour un avenir de stabilité dans les Balkans. La visite des membres musulman, croate et serbe de la présidence bosnienne à Belgrade intervient 11 jours après l’incident dont a été victime M. Vucic, touché à la tête par un jet de pierre lors des cérémonies marquant le 20e anniversaire du massacre de Srebrenica. « Je me tourne vers notre coopération à l’avenir. Ce qui m’est arrivé n’est pas grand-chose par rapport à ce qui est arrivé à de nombreuses personnes [citoyennes de la Bosnie] qui ont perdu leurs proches », a-t-il déclaré. Il y a 20 ans, peu avant la fin du conflit et alors que la région était déclarée « zone protégée » par l’ONU, quelque 8000 hommes et garçons musulmans ont été tués à Srebrenica par les forces serbes bosniennes, la pire tuerie en Europe depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, que la justice internationale a qualifiée de génocide.