Espagne: la menace terroriste est bien réelle, selon un ministre

Madrid — « Il y a un risque élevé d’attentat terroriste » en Espagne, affirme le ministre espagnol de l’Intérieur Jorge Fernandez-Diaz dans une interview publiée dimanche, jugeant que la « menace djihadiste » place la situation sécuritaire à son niveau « le plus critique » depuis les attentats du 11 mars 2004. « Nous sommes au niveau d’alerte maximum depuis les attentats du 11 mars 2004 à Madrid », qui firent 191 morts et 2000 blessés, déclare M. Fernandez-Diaz au quotidien conservateur ABC. Le ministre ne veut pas créer de panique, dit-il, mais « le niveau d’alerte 4 [sur une échelle de 5] correspond à une réalité. Cela veut dire qu’il y a un risque élevé d’attentat terroriste et que nous avons le devoir d’agir en conséquence, y compris en informant l’opinion publique ». Il a rappelé que le chef d’EI, Abu Bakr al-Baghdadi, « pour l’anniversaire de la proclamation du califat islamique, a appelé les moudjahidines à commettre des attentats là où ils se trouvaient ».

À voir en vidéo