France : Valls propose « une politique du peuplement » anti-ghetto

Paris — Le premier ministre français, Manuel Valls, a proposé jeudi « une politique du peuplement » pour les banlieues françaises afin de lutter contre « la ghettoïsation » de quartiers sensibles majoritairement habités par des immigrés. « Politique du peuplement, pas seulement politique du logement et de l’habitat. Politique du peuplement pour lutter contre la ghettoïsation, la ségrégation », a déclaré M. Valls qui s’exprimait à Paris deux semaines après les attentats meurtriers commis par des djihadistes. « Je ne supporte pas, comme républicain, de voir cet enfermement, cette relégation dans un certain nombre de ces quartiers […], que dans des écoles on ne trouve que des élèves issus de familles pauvres, souvent monoparentales, issues uniquement de l’immigration, des mêmes cultures et de la même religion » a-t-il martelé. M. Valls, qui a rappelé qu’il avait été l’élu d’une ville de banlieue, Evry, au sud de Paris, pendant 30 ans est revenu sur le terme d’apartheid qu’il avait utilisé mardi à propos de ces quartiers difficile et qui a déclenché une polémique avec l’opposition de droite. « Peu importe les mots, moi j’ai utilisé les mêmes depuis dix ans parce qu’ils disent la réalité », a fait valoir le premier ministre en réponse à la question d’un journaliste. « La faute c’est de ne pas avoir eu le courage de nommer ces situations. »