Sur les traces posthumes des djihadistes

Une vidéo de Amedy Coulibaly a surgi sur le Web.
Photo: Agence France-Presse Une vidéo de Amedy Coulibaly a surgi sur le Web.

Pendant que la France et le monde proclament « être Charlie », les autorités chargées de faire la lumière sur les tragédies de la semaine dernière en apprennent un peu plus chaque jour. Dimanche, Washington a émis de sérieux doutes sur la thèse voulant que les tireurs de Charlie Hebdo et de l’épicerie cachère aient été appuyés par al-Qaïda ou le groupe État islamique (EI).

Il n’y a « pas d’information crédible » attestant qu’al-Qaïda ou que l’EI soient derrière les attentats ayant fait 17 morts, a affirmé le procureur général des États-Unis, Eric Holder, dimanche en direct de Paris. « Nous devons voir exactement qui est responsable [pour] déterminer quel type de réponse sera approprié », a-t-il ajouté. Affaiblie, al-Qaïda n’a plus les moyens d’accomplir des attentats de l’ampleur de ceux du 11-Septembre, mais ses filiales comme l’Aqpa au Yémen sont passées à « de plus petites attaques », « qui impliquent une ou deux personnes, un petit nombre d’armes [et] qui peuvent avoir un impact catastrophique, comme on l’a vu en France », a-t-il précisé. L’un des frères Kouachi ayant perpétré l’attentat à Charlie, Chérif, s’était revendiqué d’Aqpa, tandis que l’auteur de la prise d’otages de la porte de Vincennes, Amedy Coulibaly, s’était réclamé de l’EI.

M. Holder a aussi soutenu « travailler avec [ses] alliés » sur les Occidentaux infiltrés en Syrie, comme c’est probablement le cas pour la jeune compagne d’Amedy Coulibaly, Hayat Boumeddiene, 26 ans, qui serait entrée en Turquie le 2 janvier. De là, elle se serait ensuite « probablement » rendue en Syrie, ont affirmé à l’AFP des sources du service de renseignement turc.

La police française a lancé un avis de recherche pour déterminer son possible rôle dans les activités d’Amedy Coulibaly. Aucun avis n’avait été lancé auparavant contre elle. « Si nous avions eu ce renseignement à temps, nous aurions pu l’extrader », a souligné la source turque, ajoutant que « l’échange de renseignements » avec Paris est « désormais meilleur qu’en temps normal ».

Par la voix de son avocat, la femme de Chérif Kouachi a quant à elle « condamné les actes de son époux ». Libérée après 72 heures d’interrogatoires, elle a exprimé « sa pensée pour les victimes » de Charlie Hebdo, a dit l’avocat, selon qui la jeune femme n’avait pas décelé chez son mari de signe laissant présager qu’il allait ainsi passer des paroles à l’acte. Chérif Kouachi, 32 ans, et son frère Saïd ont tué douze personnes — dont deux policiers — lors de l’attaque des locaux du journal satirique. Fugitifs durant deux jours, ils ont été abattus vendredi par la police à Dammartin-les-Goële, en Seine-et-Marne.

L’ADN du tireur trouvé ailleurs

L’enquête sur la prise d’otages du supermarché cacher de Paris, vendredi, s’accélère elle aussi. Une possible « planque » d’Amedy Coulibaly, désormais soupçonné de plusieurs attaques dans la région parisienne, a été trouvée par la police, à Gentilly où Coulibaly avait accumulé, depuis un certain temps, armes et matériel islamiste.

Son ADN avait déjà été isolé sur les lieux de la fusillade de Montrouge, petite ville adjacente à Paris, au cours de laquelle une policière avait été tuée jeudi. Un lien a également pu être établi entre une des armes retrouvées dans le supermarché cacher et les balles tirées contre un joggeur grièvement blessé mercredi soir à Fontenay-aux-Roses, dans la banlieue sud de Paris où habitait Amedy Coulibaly. Déjà saisi de l’enquête sur l’attaque de Charlie Hebdo, sur la fusillade de Montrouge et la prise d’otages du magasin cacher, le parquet de Paris a annoncé dimanche qu’il s’occuperait des enquêtes sur les tirs contre le joggeur, qui relèvent désormais elles aussi de l’antiterrorisme.

Une vidéo inquiétante

Âgé de 32 ans et considéré comme un délinquant multirécidiviste, Coulibaly pourrait avoir des liens avec l’explosion d’une voiture piégée jeudi soir, selon une vidéo postée dimanche matin sur Internet. Les autorités françaises avaient déjà reconnu avoir retrouvé une caméra de type « GoPro » ainsi qu’une carte mémoire sur le site de l’épicerie cacher, sans préciser son contenu.

L’extrait — filmé pendant la prise d’otages et vraisemblablement monté après la mort du tueur, ce qui soulève la possibilité de complicités— montre le suspect, qui se réclame de l’organisation djihadiste État islamique (EI). En plus de revendiquer la responsabilité des divers crimes faisant l’objet d’enquêtes, il établit un lien avec l’attaque de mercredi contre Charlie Hebdo par les frères Kouachi. « Notre équipe est divisée en deux… Les frères de notre équipe, ils ont fait Charlie Hebdo », dit-il. Amedy Coulibaly soutient ensuite avoir aidé, de quelques « milliers d’euros » les frères Kouachi. Ces allégations n’ont pas été confirmées par la police.


 
15 commentaires
  • Guy Lafond - Inscrit 12 janvier 2015 07 h 16

    Désarmer


    Le monde entier doit désarmer de plus en plus. Il doit redoubler d'efforts pour cultiver la paix et l'amour de son prochain.

    Le monde entier doit lire davantage l'actualité pour tenter de comprendre l'autre, autrui, son alter ego, l'étranger.

    Le monde entier doit se donner la main pour prendre soin de cette planète!

    • Sol Wandelmaier - Inscrite 12 janvier 2015 08 h 45

      M. Lafond...Votre texte ressemble plus à un prêchi-prêchat d'un prêtre du dimanche et ne correspond à rien à la réalité mondiale ni présente ni future...
      Les Boko Haram, Al Shabab, Al Quaeda, ISIS, Hezbollah, Hamas, Groupes yéménites etc...Se marreraient de rire d'entendre vos paroles...

      L'Arabie séoudite a dépensé de milliards de dollar depuis des décades pour propager l'idéologie d'un Islam fundamentaliste conquérant...avec le rêve de retrouver la gloire d'un Caliphat qui s'étendait autour de la méditerranée, tout le Moyen-Orient et une partie de l'Europe...

      Les codes d'éthique, de morale, de compassion sont des facteurs qui paralysent l'Occident à voir clair dans les visées expansionnistes et destructrices du Jihad ou "guerre sainte"....

    • Sylvain Auclair - Abonné 12 janvier 2015 12 h 15

      Il restera toujours des armes (ne serait que parce qu'il existe des animaux dangereux), et il suffit d'un carabine pour tuer efficacement des humains.

    • Guy Lafond - Inscrit 12 janvier 2015 14 h 30


      Malheureusement, je ne suis pas prêtre, Sol Wandlmaier. Et je n'ai pas l'intention de faire une autre carrière cette fois-ci dans le sacerdoce.

      Des groupes obscures peuvent bien rire. Cela ne fait de mal à personne. N'est-ce pas?

      Le Royaume d'Arabie saoudite peut dépenser son argent comme il l'entend en autant que cela soit fait de façon "respectueuse" pour l'environnement et même de plus en plus pour le climat.

      Les codes d'éthique vont aller en fleurissant autant en Orient qu'en Occident, autant au Nord qu'au Sud. Nous n'avons plus le choix car nous vivons tous sur une même fragile planète qui est maintenant intimement interconnectée!

  • Richard Bérubé - Inscrit 12 janvier 2015 07 h 35

    Les résultats de l'enquête, ça sent pas très bons....

    Vous ne trouvez pas que les autorités ont obtenues des preuves d'ADN très vite pour pouvoir identifier le suspect...à moins que la technique n'est été améliorée de façon prodigieuse, il faut quand même plus de 2-3 jours pour obtenir les résultats. Ça commence à ressembler drôlement au 11 septembre 2001, lorsque les autorités américaines savaient déjà le nom de tous les terroristes supposés 2 heures après le coup, et même que le building 7 tomberait avant même que cela se produise...que dire de l'attentat d'Oklahoma City ou dans l'après-midi on savait que l'auteur était Timothy McVee....d'ailleurs il existe une rumeur qui impliquerait les Israéliens comme responsables en revanche contre la France qui a reconnu la Palestine comme état. On ne saura jamais la vérité, car on doit se contenter de la vérité officielle des gouvernements....

    • Dalva Sammy - Inscrit 12 janvier 2015 08 h 43

      Et voilà, un autre théoricien de conspiration...
      Il me semble qu'avec sa maladresse légendaire, ces attentats ne peuvent être exécutés que par l'gent OSS-117. Faut surtout pas negliger cette piste aussi.

    • Albert Descôteaux - Inscrit 12 janvier 2015 09 h 19

      Bon, au tour des conspirationistes de se rendre intéressants.

    • Jean-Yves Arès - Abonné 12 janvier 2015 09 h 37

      « effectuer l'analyse génétique d'un échantillon en 90 minutes »

      J'ai eu le même réflexe que vous, -il sont dont rapide leurs testes d'adn-, mais c'est ça le rythme du dévellopement technologique, on peut facilement être en retard dans cette mer d'informations...

      http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-

    • Richard Bérubé - Inscrit 12 janvier 2015 15 h 02

      Messieurs Sammy et Descôteaux....continuez à croire les déclarations de nos chers dirigeants..peut-être que votre salut sera dans ce que sortent au jour justement ces même conspirationistes.....depuis 50-60 nous n'entendons que cela des mensonges officiels, du danger de la grippe aux pires cataclysmes....tout ce que l'on entend de danger nous provient des gouvernements occidentaux concernant les nations qu'elles ne peuvent contrôler...à date je n'ai jamais reçu de pruneaux sur la tête de la part de nos supposés ennemis, par contre à tous les jours je vois les pires atrocités commises au nom de la liberté et de la démocratie....rappellez-vous que les politiciens en place ne travaillent pas pour les gens ordinaires mais pour ceux qui les ont mis en place....ah oui, ils cherchent encore les ailes de l'avion qui a frappé le Pentagon le 11 septembre 2001, ainsi que des bouts de chaires humaines dans le champs en Pennsylvanie ou est tombé le Boieng conduit par les terroristes attaqués par les passagers......bonne journée messieurs et j'espère que le réveil ne sera pas trop brutal.

  • Gaston Bourdages - Inscrit 12 janvier 2015 08 h 18

    Que peut nous «dire», voire nous «confier» cette...

    ...physionomie apparaissant sur la photo ornant le début de cet informatif «papier» ? J'aimerais bien savoir. À tort, il est possible, que j'y reconnaisse de profondes souffrances. Et si une science pouvait «pousser» plus loin pour voir la structure génétique de la vie habitant cet être humain, parce qu'il s'agit d'un être humain. Ses comportements, eux, appartiennent à un autre «monde». Celui de la Bête. Je m'exprime ici en connaissances de faits, d'origines, de causes et surtout mais surtout de conséquences. Que d'indélébiles souffrances laissées après le «passage» de la violence ! Monsieur Orphali, France-Presse, Le Figaro et Le Devoir: mercis pour les froides informations....dérangeantes, lugubres et interpellantes.
    Mes respects,
    Gaston Bourdages,
    «Pousseux de crayon sur la page blanche»,
    Saint-Mathieu de Rioux, Qc.

  • Grace Di Lullo - Inscrit 12 janvier 2015 09 h 31

    La Turquie semble avoir deux faces.

  • Denise Lauzon - Inscrite 12 janvier 2015 09 h 37

    Rejoindre les jeunes par des messages d'ex-djihadistes


    Je pense que ceux et celles qui se laissent attirés(es) par les groupes djihadistes sont en manque de repères. Ils se cherchent une raison de vivre, un but qui leur permettra "d'avancer" dans la vie. Ils se laissent influencer par des radicaux qu'ils rencontrent souvent dans des mosquées ou des prisons ou par des vidéos sur Internet.

    Il y a un très bon reportage que l'on peut voir sur le Web en allant sur You Tube et en cliquant sur Complément d'enquête. C'est l'histoire de jeunes français qui se sont laissés convaincre par ses amis musulmans de s'impliquer dans le conflit en Syrie. Il décrivent les arguments utilisés pour attirer les jeunes pour qu'ils s'engagent dans le djihad. On leur montre des vidéos de femmes qui pleurent et qui demandent de l'aide. Ils insistent sur l'idée de se rendre "utile" au lieu d'errer sans but. Ce reportage montre aussi qu'il est très difficile de s'extirper de ces groupes extrémistes.

    C'est ce genre de témoignages de gens comme ceux que l'on voit dans ce reportage que les autorités gouvernementales et policières devraient diffuser sur le Web pour mettre en garde les jeunes qui seraient tentés par les belles promesses que les djihadistes utilisent pour piéger leurs proies.

    • Benoît Gagnon - Inscrit 12 janvier 2015 12 h 17

      C'est le propre de toutes les religions et de tous cultes que de prendre des jeunes (et des moins jeunes) en manque de repère pour leur faire croire et leur faire faire n'importe quoi, à l'abri de tout raisonnement et de toute logique.

      L'absence de distinctions claires entre l'État et les religions sont des freins majeurs à la diminution de ce genre de situation. Tant que les religions occuperont une place aussi importante dans la sphère sociale, nous continuerons à devoir faire face à ce genre de calamité.