La Ligue du Nord courtise le Sud

Rome — Matteo Salvini, chef du parti régionaliste de la Ligue du Nord, mise sur le sud de l’Italie pour gagner les élections, avec un discours anti-européen et un mouvement lancé vendredi qui portera son nom. Matteo Salvini, 41 ans, s’est lancé à l’assaut de la droite italienne, à la faveur du recul de Silvio Berlusconi et de son parti Forza Italia, rêvant d’atteindre dans toute l’Italie le résultat obtenu en France par le Front national de Marine Le Pen. Et pour y parvenir, il a adopté un discours essentiellement centré sur le refus de l’immigration et de l’intégration européenne, à commencer par la monnaie unique. « Noi con Salvini » (Nous avec Salvini), sera le nom de son mouvement dans le sud de l’Italie, la Ligue du Nord gardant ce nom dans les régions septentrionales du pays, où elle est implantée depuis plus de 20 ans.