Transport: la France interdit Uber

Paris — Le gouvernement français a annoncé lundi que le service UberPop serait interdit au pays dès le début de l’an prochain. Cette annonce survient au moment où des centaines de chauffeurs de taxi français bloquaient les rues autour de Paris pour dénoncer ce qu’ils perçoivent comme étant une concurrence déloyale.

Un porte-parole du ministère français de l’Intérieur a indiqué qu’une nouvelle loi rendrait le service illégal à compter du 1er janvier 2015.

Manifestations

Plusieurs centaines de taxis ont bloqué les routes depuis l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, en direction de Paris. Ils prétendent qu’Uber jouit d’un avantage injuste, puisque ses chauffeurs ne sont pas soumis aux mêmes exigences qu’eux.

Un tribunal français avait refusé, vendredi, d’interdire le service Uber, mais avait ordonné à la compagnie d’apporter des changements à la manière dont elle annonce ses services.

Uber fait aussi l’objet de sanctions ou de plaintes en Inde, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Espagne, en Italie, au Danemark et en Norvège.