Défaite de Ponta

Le premier ministre social-démocrate roumain, Victor Ponta
Photo: Daniel Mihailescu Agence France-Presse Le premier ministre social-démocrate roumain, Victor Ponta

Bucarest — Le premier ministre social-démocrate roumain, Victor Ponta, a reconnu sa défaite surprise à l’élection présidentielle de dimanche, la mobilisation record des Roumains inquiets pour la démocratie dans cet ancien pays communiste ayant permis au challenger Klaus Iohannis de créer la sensation.

« J’ai félicité M. Iohannis pour sa victoire. Le peuple a toujours raison », a déclaré M. Ponta, 42 ans, tout en excluant pour le moment de démissionner de son poste de premier ministre.

« Nous avons gagné ! », a pour sa part écrit le leader de la droite, 55 ans, sur son compte Facebook.

Les premiers sondages à la sortie des urnes donnaient les deux candidats au coude à coude, mais selon des estimations affinées des instituts de sondage, l’écart entre les deux se creusait, avec une avance de deux à trois points pour M. Iohannis. Les premiers résultats partiels sont attendus dans la nuit de dimanche à lundi.

Sa victoire intervient sur fond de craintes croissantes de l’opinion concernant une mainmise de la majorité de gauche de M. Ponta sur la justice, qui a fait de grands progrès ces dernières années dans la lutte contre la corruption, un fléau dans le pays.