Les Français plus tolérants que les Canadiens

Malgré ce qu’ont pu laisser croire les manifestations anti-mariage gai de la dernière année, 14 % des Français jugent l’homosexualité moralement répréhensible, contre 15% des Canadiens.
Photo: Agence France-Presse (photo) Martin Bureau Malgré ce qu’ont pu laisser croire les manifestations anti-mariage gai de la dernière année, 14 % des Français jugent l’homosexualité moralement répréhensible, contre 15% des Canadiens.

Paris — Il est de bon ton de dire que la France est conservatrice, archaïque, voire réactionnaire. Un étonnant sondage réalisé par le très sérieux think tank américain Pew Research est récemment venu ébranler quelques certitudes. Dans cette gigantesque enquête réalisée auprès de 40 000 personnes dans 40 pays, et portant sur la tolérance à l’égard de l’adultère, de l’avortement, des relations sexuelles avant le mariage et de l’homosexualité, la France arrive généralement en tête devant le Canada, et très loin devant les États-Unis.

 

On savait depuis longtemps que l’adultère n’était plus depuis longtemps considéré en France comme un péché. 52 % des Français jugent en effet que celui-ci n’est pas moralement répréhensible ou qu’il n’est tout simplement pas un enjeu moral, alors que 76 % des Canadiens et 84 % des Américains jugent l’adultère parfaitement inacceptable sur le plan moral.

 

Homosexualité

 

Mais c’est sur des terrains comme l’homosexualité et l’avortement que cette enquête réserve le plus de surprises. Même si l’opposition au mariage gai a provoqué l’an dernier en France de grandes manifestations, les Français figurent, avec les Espagnols et les Allemands, parmi les trois peuples les plus tolérants à l’égard de l’homosexualité. En effet, 14 % des Français jugent l’homosexualité moralement répréhensible, contre 15 % des Canadiens et… 37 % des Américains ! Ce sont des pays musulmans, comme l’Indonésie, l’Égypte et la Jordanie, qui sont les moins tolérants en la matière, avec plus de 93 % d’opinions négatives.

 

La France se distance encore plus dès qu’on aborde une question politiquement controversée comme l’avortement. Toutes catégories confondues, la France est le pays le plus tolérant en la matière, avec seulement 14 % de répondants qui jugent l’avortement moralement répréhensible contre 26 % au Canada et 49 % aux États-Unis. Même classement en ce qui concerne la tolérance à l’égard du divorce, où la France est en seconde position derrière l’Espagne avec seulement 5 % d’opinions le jugeant moralement répréhensible contre 9 % au Canada et 22 % aux États-Unis.

 

La France est aussi, avec l’Allemagne, le pays où les relations sexuelles avant le mariage sont le plus communément admises. Seulement 6 % des Français les considèrent comme moralement inacceptables contre 15 % des Canadiens et 30 % des Américains. L’utilisation des moyens contraceptifs est aussi largement tolérée en France qu’au Canada, avec seulement 4 % d’opinions négatives contre 7 % aux États-Unis. La France est aussi le pays le plus tolérant à l’égard des jeux de hasard, avec 13 % des répondants qui les jugent moralement répréhensibles contre 23 % des Canadiens et 24 % des Américains.

 

Étrangement, le seul domaine où la France arrive derrière le Canada et les États-Unis est la tolérance à l’égard de l’alcool. Peut-être parce qu’en France l’« alcool » ne désigne généralement ni le vin ni la bière et que, si ces boissons sont présentes partout, les Français admettent moins facilement que d’autres qu’on ne sache pas boire avec modération.